COMMENT AFFRONTER VOS PEURS

Arrivés face-à-face avec ses peurs, c’est un peu comme arriver face-à-face avec une araignée! Et c’est ce qui m’est arrivé l’autre jour en me promenant dans la nature. Je suis arrivé nez-à-nez avec une superbe araignée. Même si je ne les aime pas nécessairement, j’aime ce qu’elles font lorsqu’elles utilisent leurs ressources pour attirer leur proie dans leur toile. En fait, je me suis donné la peine d’observer l’araignée et de lui trouver les qualités qu’elle mérite, d’où son utilité envers la nature. Plus je regardais cette araignée et sa toile, et plus je pensais à mes propres peurs. Alors pourquoi ne pas regarder nos peurs comme cette araignée, avec recul (la comprenez-vous) et identifiez ce qu’on peut faire pour les affronter.

COMMENT AFFRONTER VOS PEURS ?

LES INVITER

En effet, faire comme si vous invitiez un ami ou un voisin chez vous à la maison. Ouvrez-lui votre cœur comme allant de soi, car cette peur vous appartient comme étant l’un des chemins à parcourir pour évoluer.

PRENDRE CONSCIENCE

Une peur est une émotion, peut-être même une émotion refoulée depuis longtemps. Un petit exercice serait de remonter à la cause de cette peur, de cette émotion, afin d’en découvrir la source.

LA RENDRE POSITIVE

Que se passera-t-il si vous n’osez pas affronter votre peur ? Vous allez rester dans votre zone de confort à vous questionner encore et encore sur le pourquoi. Pourquoi n’aie-je pas….

Dans le cas contraire, rendre positive une peur c’est se dire qu’on reprend le contrôle de nos sentiments.

Donc, trouvez l’intention positive de ce sentiment. Par exemple, si vous avez un sentiment d’incapacité, de timidité, d’incompréhension etc., une intention positive serait pour certain un sentiment de protection.

Votre système de défense (par le biais de votre inconscient depuis l’enfance) vous protège d’une certaine façon. Parlez-lui, dites une phrase du genre : Je sais que depuis des années tu me protèges et tu veux mon bien. Cependant, je suis assez grand(e) maintenant pour affronter seule mes craintes et mes décisions. Donc, cette fois-ci je te demande de m’appuyer en débloquant mon sentiment (de timidité, d’incompréhension ou d’incapacité etc.) et je t’en remercie.

De cette manière vous concluez une entente avec votre inconscient qui, depuis votre enfance veut vous protégez de vous sentir mal à l’aise devant une situation éprouvante pour vous.

VISUALISEZ VOTRE GAIN, VOTRE BUT

Visualisez déjà votre objectif accompli. Qu’il s’agisse d’une augmentation, d’un nouveau numéro de téléphone, d’un souper avec une prochaine conquête, d’une demande en mariage, des applaudissements d’une foule, etc., quelle que soit votre demande, ressentez ce que vous avez à ressentir et misez sur vous. Vous êtes le changement nécessaire pour vos accomplissements personnels ou professionnels.

Je n’aime toujours pas les araignées mais je me suis donné la chance de les admirer pour ce qu’elles sont. Ainsi, aller au-delà de ma zone de confort m’a permis de les contempler et de ne plus avoir peur d’elles.

Vous donnez cette chance d’apprivoiser vos peurs, c’est être conscient un peu plus à chaque jour que vous évoluez. Posez-vous l’affirmation suivante : Et si j’essayais ? Que se passerait-il ? Quelle action devrais-je faire maintenant pour changer?

Merci de partager!